L’EPSM Charcot a organisé le 2 octobre 2020, une conférence de presse pour formaliser la signature de la convention entre les bailleurs sociaux du bassin lorientais (Bretagne Sud Habitat, Espacil, Lorient Habitat et l’Aiguillon) et la direction de l’EPSM Charcot.
L’EPSM Charcot et les bailleurs sociaux s’engagent en effet pour le maintien et l’accès au logement des personnes en souffrance psychique.
Le projet Régional de Santé de Bretagne 2018/2022 et notamment le PRAPS (programme régional d’accès à la prévention et aux soins des personnes les plus démunies) fait du logement un des déterminants sociaux pouvant agir sur la santé des personnes notamment les plus précaires et les fragiliser.
Les constats sont les suivants :

  • Les situations de handicap conjuguées à des hospitalisations répétées ou prolongées amènent fréquemment les personnes à perdre leur logement, à l’errance, voire à l’exclusion sociale ;
  • L’accès et le maintien au logement par une offre de logement accompagnée, adaptée et diversifiée constitue une des réponses essentielles à des situations d’isolement, de rupture des liens sociaux et de difficultés à assumer les actes et relations de la vie quotidienne

La coopération entre acteurs, notamment sociaux est en ce domaine fondamentale. La convention initiée entre les bailleurs sociaux susvisés poursuit les objectifs suivants :

  • Repérer et dépister les souffrances psychiques de personnes en souffrance et éloignées du soin,
  • Favoriser l’accès aux soins et accompagner les personnes vers le soin,
  • Amorcer un travail pré-thérapeutique,
  • Participer de la continuité des soins auprès des personnes en soin psychiatrique.

Il s’agit de privilégier autant que possible l’accès et le maintien dans un logement de droit commun et d’assurer une vigilance réciproque sur les difficultés que peuvent rencontrer les personnes en souffrance psychique à domicile.

Stéphanie Le Touzic-Meunier, Directrice des affaires générales & financières et de la gestion administrative des usagers