Le projet territorial de santé mentale (PTSM) est une politique publique participative qui s’inscrit dans la transformation du système de santé créé par la loi de 2016 et repris dans les travaux de ma Santé 2022.

Contexte des PTSM

ligne
carte_ptsm_bretagne

Élaboré pour une durée de cinq ans, le PTSM vise « l’amélioration continue de l’accès des personnes concernées à des parcours de santé et de vie de qualité, sécurisées et sans rupture ».
Le décret du 27 juillet 2017 fixe les six priorités que doivent prendre en compte les PTSM :

  • L’organisation des conditions du repérage précoce des troubles psychiques, de l’élaboration d’un diagnostic et de l’accès aux soins et aux accompagnements sociaux ou médico-sociaux, conformément aux données actualisées de la science et aux bonnes pratiques professionnelles ;
  • L’organisation du parcours de santé et de vie de qualité et sans rupture, notamment pour les personnes souffrant de troubles psychiques graves et s’inscrivant dans la durée, en situation ou à risque de handicap psychique, en vue de leur rétablissement et de leur inclusion sociale ;
  • L’organisation des conditions de l’accès des personnes présentant des troubles psychiques à des soins somatiques adaptés à leurs besoins ;
  • L’organisation des conditions de la prévention et de la prise en charge des situations de crise et d’urgence ;
  • L’organisation des conditions du respect et de la promotion des droits des personnes présentant des troubles psychiques, du renforcement de leur pouvoir de décider et d’agir et la lutte contre la stigmatisation des personnes ;
  • L’organisation des conditions d’action sur les déterminants sociaux, environnementaux et territoriaux de la santé mentale.

Méthodologie & calendrier de la démarche

ligne-baner

Méthodologie

La méthodologie retenue pour le diagnostic et la feuille de route du territoire 56, a permis d’assurer une représentativité de l’ensemble des acteurs de la santé mentale au sein des groupes de travail : partenaires du secteur social, médico-social, de l’habitat, de l’éducation, de la culture, de la ville, de la justice et de la santé. La méthodologie retenue a permis d’associer également des personnes non professionnelles : patients, usagers, groupes d’entraide mutuelle (GEM) etc. La chefferie de projet est responsable de l’élaboration et de la mise en œuvre opérationnelle du PTSM.
L’élaboration du projet est co-pilotée par :

  • Le Directeur de l’EPSM (Établissement public de santé mentale) Morbihan à Saint-Avé,
  • Le Président de la Commission médicale d’établissement (CME) de l’EPSM Charcot à Caudan,
  • Le Directeur général de la Sauvegarde 56,
  • Le Directeur général de l’ADAPEI 56.

Calendrier