Les enfants accueillis à l’Institut Ferdinand Thomas (IFT), présentent des troubles du spectre autistique nécessitant une prise en charge intensive. Cette indication favorise des prises en soins adaptés et la mise en place de supports spécifiques (pictogrammes, supports thérapeutiques et éducatifs) en petit effectif qui permet une prise en charge individualisée dans les différents espaces.
Après avoir été formée, il y a quelques années à la méthode PECS (Picture Exchange Communication System ), système de communication alternatif pour une communication fonctionnelle, l’équipe a constaté l’effet bénéfique de cet outil donnant aux enfants la possibilité de se faire comprendre et pour certains de développer la verbalisation.
Le PECS, à partir d’une base de données de pictogrammes, aide l’enfant à adresser ses demandes et à se repérer dans le temps. Pratiquement des vignettes plastifiées représentant des objets et des actions sont collées dans un classeur de communication PECS avec du velcro. Des bandes vierges permettent de juxtaposer les pictogrammes pour exprimer un besoin ou une idée plus ou moins simple. Ce matériel spécifique est onéreux en matériel et en temps. Les professionnels de l’IFT (cf. photo) se chargent d’imprimer, de plastifier puis de coller le velcro pour que chaque enfant ait les moyens de se faire comprendre. Ils répondent aussi aux demandes des autres intervenants autour de l’enfant afin de ne pas multiplier les graphismes des pictogrammes.
L’ASTRE, Association Socio-Thérapeutique de Réhabilitation et d’Entraide de l’EPSM, a fait un don à l’IFT permettant l’achat de 10 classeurs et de matériel pour la réalisation et l’utilisation des pictogrammes.

L’équipe soignante de l’IFT

massa amet, eget Praesent neque. facilisis velit,